Effets à court terme de l'entraînement proprioceptif avec plateforme instable sur la stabilométrie des athlètes

Auteurs:
Romero-Franco N, Martínez-López EJ, Lomas-Vega R, Hita-Contreras F, Osuna-Pérez MC, Martínez-Amat A.

Mots clés:
Ballon suisse, BOSU, contrôle postural, proprioception, effets immédiats

Le but de cette étude était de déterminer les effets stabilométriques à court terme de l'entraînement proprioceptif chez les athlètes en utilisant un ballon BOSU et un ballon suisse comme plates-formes instables. Trente-sept athlètes de diverses disciplines ont été divisés en un groupe témoin (n = 17) et un groupe expérimental (n = 20). Les deux ont effectué un échauffement, et en plus, le groupe expérimental a réalisé une séance d'exercices proprioceptifs après l'échauffement. La séance d'exercices proprioceptifs consistait en six séances d'exercices de 25 minutes avec le ballon BOSU et le ballon suisse comme plates-formes instables. La stabilométrie bipède a été évaluée avant la séance d'entraînement (M0), immédiatement après l'entraînement (M1), 30 minutes plus tard (M2), 1 heure après l'entraînement (M3), 6 heures après l'entraînement (M4) et 24 heures après l'entraînement (M5) . L'analyse de la variance (α = 0,05) a révélé des différences significatives immédiatement après l'entraînement (M1) en vitesse (p = 0,022) et en longueur couverte par le centre de pression (p = 0,021) dans le groupe expérimental. Ces différences étaient encore plus aiguës 6 heures plus tard (M4; p = 0,021). En fait, le même groupe présentait des différences significatives de position médiolatérale après 30 minutes (M2; p = 0,001) par rapport à la mesure de base et au groupe témoin. En dehors de ceux-ci, aucune autre différence significative n'a été trouvée. Une séance d'exercices proprioceptifs utilisant un ballon BOSU et un ballon suisse comme plates-formes instables a induit des effets négatifs à court terme sur la stabilométrie des athlètes. De même, une tendance immédiate à l'amélioration était apparente dans la stabilométrie du groupe témoin après l'échauffement.